fastclemmy.com

Remise au goût du jour d'un des premiers articles publiés sur ce blog (30 juillet 2003). Vous pouvez également le retrouver sur le Wiki de W3Québec, riche en informations sur les standards.

L'idée qu'un site web conforme et/ou accessible ne soit pas esthétique est un lieu commun souvent entendu dans la bouche des détracteurs des standards du web. Pourtant, cette assertion ne repose sur aucune réalité tangible. Elle est seulement le fruit de circonstances liées au mouvement des standards du web.

Les normes, une affaire de programmeurs avant tout

La sensibilisation aux standards du web a commencé historiquement dans le milieu des programmeurs/intégrateurs Internet. Assez logique finalement, car appliquer les standards du web, c'est avant tout un travail qui se fait au niveau du code (X)HTML.

Aux premières loges pour découvrir tous les bénéfices que peuvent apporter un code conforme et accessible, ce sont donc eux qui ont été les premiers moteurs de la prise de conscience, ont construits les premiers sites (X)HTML/CSS. Sensibilisés aux normes, mais n'ayant pas forcément une sensibilité graphique. D'où le reproche de sites web "trop carrés".

Une mise en oeuvre restreinte au domaine des weblogs

Un autre facteur qui a renforcé le sentiment que la conformité avait une influence sur l'aspect graphique d'un site est que les premiers sites conformes étaient essentiellement des carnets web (weblogs).

Il ne s'agit là encore qu'un concours de circonstances.

Il se trouve que le mouvement autour des normes a coïncidé (participé ?) avec l'émergence du phénomène des weblogs. Les différentes plateformes de blogging ont d'ailleurs rapidement adopté des structures (X)HTML valides en conséquence. Avec leur sempiternelle structure barre de menu/articles triés par date/liste de liens, on en est abusivement venu à penser que l'utilisation des normes imposait une structure spécifique (2 ou 3 colonnes).

Heureusement, l'initiative CSSZenGarden lancée par Dave Shea a démontré que les possibilités graphiques n'étaient en rien limitées par XHTML ou CSS. En changeant simplement la feuille de style et les images, on peut ainsi visionner le même site avec des mises en page totalement différentes.

Une approche nouvelle

Enfin, il est bon de signaler que la conception aux normes est encore très jeune, les meilleurs exemples de sites conformes et beaux sont donc sans doute à venir !

Des sites conformes, accessibles... et beaux !

Pour consulter des ressources prouvant qu'on peut faire des sites conformes et accessibles sans sacrifier l'apparence, je vous invite à consulter le log intitulé Classious Style Sheets.

#xhtmlCSS

Vos commentaires

Olivier - site -
Ahhh que je te rejoins sur ce point...

Moi, je me suis fais taper sur les doigts pour avoir dis la même chose (un peu moins calmement et posement certe :D) sur un forum.

J'indique le lien, ça peut être interessant, un exemple type de ce que tu soulignes :
http://dream.media-box.net/voir_sujet_14310.html

Mais non, même les tartines de sites somptueux (cf Classious Style Sheets et autres) n'y font rien... Satané blogs et satané codeurs qui devraient faire appel à des graphistes :D

Sur ce dernier point, je rigole, la simplicité, la neutralité et le dépouillement sont à conserver pour ceux qui ne veulent que du contenu. Mais par contre, des collaborations entre graphistes (qui n'y connaissent pas forcément grand chose aux styles CSS) et codeurs html/css serait un plus indéniable à mon sens.

masterjmc -
Je suis entièrement d'accord, cet amlgame sans cesse réitéré entre l'adoption des standards et la relative "pauvretée" des design css m'exaspère énormément... pour ça il n'y a qu'à aller voir le fameux css zen garden et vous serez vite convaincus de la différence entre la réalité et ce que vous avancez... :)

Ajouter votre commentaire